En dehors de quelques (2-3 ?) jours de repos que l'on peut s'accorder durant les vacances d'hiver, il est important de rester dans une dynamique de travail (à un rythme soutenu - 7/8 heures par jour ?) pour aborder la rentrée et la toute dernière ligne droite de la préparation aux concours dans de bonnes conditions. 

En mathématiques, il est important de profiter du temps des vacances pour réactiver et consolider ses connaissances sur tous les sujets abordés jusqu'à présent et se concentrer sur la préparation aux écrits :

  • en reprenant rapidement tous les chapitres (de première et seconde année) traités avant les vacances de Noël (en principe déjà révisés) avec les objectifs suivants :
    • sur chaque chapitre, savoir énoncer précisément les définitions et résultats principaux, avoir en tête des exemples typiques d'application des résultats importants
    • en particulier (mais le cours ne se limite pas à cela !), connaître ses formulaires (fonctions usuelles, dérivées, primitives, limites (croissances comparées), équivalents et développements limités usuels, lois de probabilité discrètes et continues, trigonométrie)
    • savoir mettre en oeuvre les méthodes classiques avec assurance et efficacité
    • savoir refaire un maximum d'exercices classiques
  • en reprenant en détail les derniers chapitres abordés en classe avec les mêmes objectifs ;
  • en reprenant ses dernières copies de devoirs (libres et surveillés) : comprendre et corriger ses erreurs, réfléchir à des questions qui n'ont pas été abordées en s'aidant au besoin du corrigé ;
  • en intensifiant l'entraînement sur des annales, notamment EDHEC et EMLyon (on donne ci-dessous des références plus précises) ;
  • en préparant le devoir libre 11, à rendre lundi 5 mars ;
  • si le reste est bien avancé et qu'il reste du temps à ceux qui visent une parisienne, en préparant le devoir libre 12 facultatif type HEC (à rendre lundi 12 mars ou un peu plus tard).

Concernant les exercices des derniers chapitres abordés, il faut reprendre en premier lieu les exemples du cours et les exercices d'application directe du cours (repérés par un "crayon" sur les feuilles d'exercices) afin de savoir les traiter efficacement. Si le temps le permet, on se concentrera ensuite sur les exercices classiques (repérés par une étoile). Les autres exercices (dont ceux marqués d'un trèfle, plus difficiles) constituent un bon entraînement, recommandé à ceux qui visent le TOP 5. On indique ci-dessous quelques exercices, souvent classiques, qui n'ont pas été traités en classe faute de temps mais qu'il est recommandé d'étudier pour une préparation complète (en gras, les plus importants). La plupart sont corrigés en ligne. 

  • Lois continues classiques : exercices 8 et 10 ;
  • Espaces euclidiens : exercices 6, 14, 15 et 19 ;
  • Calcul différentiel du premier ordre : exercices 10 et 11 ;
  • Endomorphismes et matrices symétriques : exercices 1, 13 et 14 ;
  • Convergences et approximations en probabilités : exercices 2, 7, 9, 10, 14, 17, 18 et 19.

Les documents suivants pourront accompagner vos révisions :

  • le corrigé du devoir surveillé 3 ;
  • le corrigé du devoir libre 9 facultatif.

A travers toutes ces activités, il est essentiel de refaire soi-même, entièrement, les exemples et exercices (en comparant seulement à la fin sa production au corrigé), afin de s'approprier les méthodes usuelles et de gagner en aisance dans les calculs aussi bien que dans les raisonnements.

A ce stade du cours, les annales ci-dessous peuvent constituer un bon entraînement (une ou deux questions à la fin du sujet devront parfois être laissées de côté) : 

  • EMLyon (sujets accessibles sur le site de la BCE) : 2017 à 2010 (on trouvera sur ce site un corrigé pour les annales 2016 et 2015) ;
  • EDHEC (sujets, corrigés et rapports sont proposés sur le site de l'école) : 2017, 2016 (sauf exercice 3), 2015, 2014, 2013, 2012, 2010 (sauf exercice 1).

Bon courage !