Témoignages

Anaelle Perret, admise à l'EDHEC, intègre Audencia en 2018 après une année de cube au lycée La Bruyère :

Admise à TBS après deux années de classe préparatoire, j’ai décidé de cuber à La Bruyère suivant le conseil de mes professeurs. L’année que j’ai pu vivre ensuite a conforté mon choix.
Certes, le but à La Bruyère, comme dans les autres classes préparatoires, est d’obtenir les meilleures résultats lors des concours, mais pour cela le corps professoral privilégie ici un accompagnement personnalisé. En effet, tous les professeurs sont à l’écoute des élèves pour adapter leur méthode de travail à la classe mais également à chaque élève. Peu importe leurs points faibles, les élèves disposent d’un soutien, qu’il s’agisse de cours de soutien, de conseils quant à la méthode de travail ou même de problèmes personnels. Ainsi toute la classe progresse sur tous les plans. Tirer la classe entière vers le haut tout en portant attention à chacun est donc le point fort de La Bruyère. La cohésion de classe et l’entraide sont de plus renforcées grâce à l’internat-externé qui permet aux élèves de rester travailler dans la salle de classe jusqu’à 22h.
En résumé, au delà d’une formation enrichissante, La Bruyère offre un cadre de travail propice en favorisant écoute et entraide, qualités non négligeables pour une classe préparatoire, auxquelles s’ajoutent bien évidemment l’exigence des professeurs. Cela m’a permis d’intégrer Audencia tout en gardant un très bon souvenir de cette année de cube.

Alizée Jarsale, intègre l'ESSEC en 2018 après une année de cube au lycée La Bruyère :

Après deux ans de prepa au terme desquels j’ai été admise à Toulouse Business School, j’ai décidé de cuber au lycée La Bruyère grâce auquel j’intégrerai l’ESSEC l’année prochaine.
J’étais plus ou moins un « cas perdu » en mathématiques selon mon professeur précédent donc le chantier dans cette matière était important. Mais la raison pour laquelle j’ai décidé de cuber à La Bruyère en particulier, c’est justement pour la volonté des professeurs de voir leurs élèves, tous leurs élèves, progresser et exploiter au maximum leur potentiel.
La classe préparatoire n’a absolument pas à être une expérience traumatisante et La Bruyère l’a très bien compris. Tout au long de l’année, le corps professoral accompagne lucidement et est à l’écoute de chacun des élèves, encore une fois de tous les élèves. Et c’est très agréable. J’ai acquis une confiance dans mon raisonnement que je n’avais pas jusqu’alors, car tant que vous aurez la volonté de travailler et de vous améliorer, jamais les professeurs ne vous rabaisseront, jamais.
Mais compréhensif et encourageant ne veut pas dire laxiste, les professeurs restent très exigeants. Donc pour résumer, j’ai choisi le lycée La Bruyère pour mon année de cube parce que ses professeurs ont su combiner à la fois un suivi réel et continu de l’élève, et un apprentissage de très grande qualité.

Kévin Correia, intègre l'ESCP en 2018 en carré après deux années d'ECS1 et ECS2 au lycée La Bruyère :

Les deux années que j’ai passées à La Bruyère furent vraiment inoubliables. En effet, on ne peut qu’apprécier une classe préparatoire où règne un esprit de solidarité et une implication exemplaire des professeurs dans la réussite de leurs élèves. Les professeurs ont bien compris l’exigence requise en ECS et le montrent par leur capacité de tirer tout élève désireux de réussir vers le haut : les heures supplémentaires de mathématiques, la disponibilité de n’importe quel professeur en cas de besoin et les heures de soutien sont là pour cela. J’ai ainsi pu tirer le meilleur de moi-même pour progresser en anglais (mon point faible) grâce au cours de soutien d’Anglais et aux conseils des professeurs. Enfin, vous trouverez dans cette classe préparatoire une entraide essentielle à votre réussite, non pas seulement grâce à l’aide apportée par cette solidarité, mais aussi car deux années de travail intenses requièrent l’harmonie dont j’ai pu profiter.